La vie devient plus facile !

Actualités

Message de Mme Rebecca Ruiz, Cheffe du DSAS

Lors de la Journée des cadres de tout le dispositif, le 26 septembre, la Cheffe du DSAS, Mme Rebecca Ruiz a adressé un message et témoigné sa reconnaissance à tous les collaborateurs du dispositif de l'AVASAD.

Rebecca Ruiz

Chères et chers participants à la journée des cadres de l’AVASAD,

Je tiens à vous adresser quelques mots en ouverture de cette journée, que votre président a gentiment accepté de vous relayer.

La prise en charge qu’offre l’AVASAD est déterminante pour le système de santé du canton, et ses prestations répondent à des besoins fondamentaux de notre population. Je souhaite donc pour commencer vous remercier pour votre engagement, jour après jour, pour les soins à domicile de ce canton. Mes pensées vont également à toutes et tous les employés qui ne sont pas présents aujourd’hui, à celles et ceux qui chaque jour prodiguent avec professionnalisme une aide et permettent ainsi de faire vivre les différentes structures de l’AVASAD, parfois en faisant face à des situations humaines compliquées.

Ce que j’aimerais surtout vous dire aujourd’hui et brièvement à travers ces quelques lignes, est mon attachement, comme Cheffe du département de santé et de l’action sociale, à la mission de service public que vous, comme vos collaboratrices et collaborateurs, remplissez au quotidien.

J’estime en effet essentiel que notre canton offre à sa population la plus vulnérable des prestations de qualité, universelles, qui respectent les choix des patients. L’existence d’un tel service public, qui ne sélectionne pas les dossiers en fonction des pathologies en présence ou du contexte social et économique dans lequel un bénéficiaire peut évoluer, est pour moi la garantie de l’accessibilité à des prestations indépendamment des ressources à disposition. Il est surtout garant de la dignité qu’une société comme la nôtre se doit d’offrir à des personnes fragilisées, momentanément ou durablement, cette dignité qu’on offre lorsqu’on contribue à maintenir une personne dans son autonomie.

Je sais aussi combien les soins à domicile constituent un appui fondamental pour les proches aidants, qui doivent pouvoir compter sur une soupape, sur une respiration et un appui, quand la situation le nécessite.

Dans son programme de législature, le Conseil d’Etat le rappelle : d’ici 2040, le nombre des personnes de 80 ans et plus doublera. C’est donc l’entier de notre système de santé et de prise en charge sociale qui devra répondre au défi du vieillissement. Il nous faudra donc être prêts à envisager des changements, à trouver des réponses innovantes face à des problématiques sociales dont nous ne connaissons sans doute pas encore tous les contours, tout en s’assurant de la qualité de la prise en charge ainsi que de sa durabilité financière.

Je suis convaincue que les soins à domicile conserveront une place centrale dans ce dispositif, et que je pourrai compter sur votre engagement pour continuer à apporter à toutes celles et ceux qui en ont besoin l’aide qui leur est nécessaire.

En vous remerciant encore chaleureusement pour le formidable travail que vous effectuez, je vous souhaite une excellente journée de réflexion.

Rebecca Ruiz, Cheffe du DSAS