0848 822 822

Pour ma santé

Recevoir des soins, garder la forme ou encore manger sainement, trouvez la prestation correspondant à votre besoin.
 

Pour ma maison

Pour être bien chez soi, ou entretenir son ménage, nous vous accompagnons au quotidien, chez vous.
 

Pour me déplacer

Gardez votre autonomie grâce à nos services de transports adaptés.
 

Julien Haegeman

Infirmier IRID, CMS24, Fondation de La Côte

Tem JulienHaegemanQuel est le moment qui vous a le plus marqué depuis le début de la pandémie ?

Cela a été mon intervention dans un EMS de la région dans la prise en charge d’une fin de vie chez un patient atteint covid19 pour le soulager dans ses derniers moments, pour l’accompagner vers le bout du chemin si possible sans douleurs ni angoisse.

 

Qu’est-ce qui a changé pour vous dans votre activité ?

Nous sommes déjà amenés avec l’IRID à gérer l’imprévu, intervenir dans les 2 heures à domicile, prendre en charge les alertes Secutel pour lesquelles les CMS sont premiers répondants. Ce qui a changé avec la pandémie c’est que nous nous sommes vus attribuer la mission supplémentaire d’intervenir pour des prestations dans les EMS, dans le cadre du covid19, d’aider si possible les équipes sur place dans la prise en charge d’une situation palliative ou de gestes techniques parfois lointain.

Puis nous devons repenser nos soins à domicile liés aux mesures d’isolement que le virus entraîne, il nous faut regrouper les priorités de soin et ne prendre que l’essentiel du matériel ne pouvant être désinfecté à la sortie.

 

Qu’a signifié dans votre travail de prendre en charge une situation COVID19, d’un point de vue métier et humain ?

D’un point de vue métier, prendre en charge une situation covid19 a été comme de prendre en charge un patient en isolement grippe à l’hôpital, nous savions quel était le mode de transmission et comment se protéger et protéger les autres,. Ce qui nous a inquiétés était de savoir si nous allions manquer de matériel et de bien communiquer aux patients les mesures d’isolement à respecter et les gestes barrières à appliquer. Mais les patients en général sont observants et collaborent avec le personnel paramédical des CMS.

D’un point de vue humain, je me suis d’abord demandé, comme la plupart du personnel soignant, si je n’allais pas ramener ce virus à la maison et contaminer ma femme et mes filles, pire encore, si jamais je contaminais patient après patient, eux étant à risque de développer des complications sévères liées à leur comorbidité.

 

Que vous a appris cette crise ?

Cette crise me rappelle une phrase de Jacques Attali face à la crise H1N1 : « L'histoire nous apprend que l'humanité n'évolue significativement que lorsqu'elle a vraiment peur". Elle m’a appris à être plus responsable envers mon mode de consommation. Nous vivons et allons vivre pour certains-es une prise de conscience décisive quant à la refondation d’une nouvelle société non basée sur le capitalisme mais sur l’entraide et le développement durable.

Elle m’a également apprit que l’Homme a un besoin important d’altruisme, de socialisation et qu’il est plus gratifiant d’aider son prochain plutôt qu’évoluer dans une société qui ne prend pas le temps de vivre et d’écouter.


Tous les témoignages des collaborateurs