0848 822 822

Pour ma santé

Recevoir des soins, garder la forme ou encore manger sainement, trouvez la prestation correspondant à votre besoin.
 

Pour ma maison

Pour être bien chez soi, ou entretenir son ménage, nous vous accompagnons au quotidien, chez vous.
 

Pour me déplacer

Gardez votre autonomie grâce à nos services de transports adaptés.
 

Blandine Strub

Consultante - Service du Développement des Pratiques Professionnelles de l'AVASAD

Blandine Strub - TitreQuel est le moment qui vous a le plus marqué depuis le début de la pandémie ?

À l’AVASAD, plus qu’un moment, c’était la période de difficulté d’approvisionnement en matériel et le souci que les collaborateurs se sentent protégés et soient protégés, ce sur quoi nous avons travaillé d’arrache-pied. Le souci était le même pour les clients et leur entourage, particulièrement inquiets pendant cette période.

Au niveau suisse, européen et même mondial, ce qui m’a le plus marqué c’est ce quasi arrêt de l’activité sociale, culturelle et économique. Par contre, il y a eu beaucoup d’émotion pendant les moments d’applaudissements les soirs.

 

Qu’est-ce qui a changé pour vous dans votre activité ?

Mon travail s’est orienté exclusivement ces dernières semaines sur la crise pandémique et une collaboration accrue avec les Associations / Fondations régionales, les services cantonaux tels que l’Unité HPCi et la direction de l’AVASAD. Il fallait gérer l’évolution et la diffusion quasi quotidienne des recommandations et précautions.

Par ailleurs, le télétravail tous les jours a été un grand changement d’organisation. C’était également l’opportunité d’utiliser de nouvelles méthodes de travail et de communication : les visioconférences, les fusions d’appels et la « transformation » des modules de formation en webinaire par exemple.

 

Que vous a appris cette crise ?

Beaucoup de choses sur différents plans : la difficulté de pouvoir prévenir ce genre de crise et la dépendance aux pays fournisseurs de matériel ; nous avons appris à vivre différemment pendant cette période notamment sans surconsommation ; beaucoup de solidarité s’est développée dans les villages, les quartiers, les équipes d’aide et de soins. Nous avons vu d’ailleurs l’importance des soins à domicile pour soutenir la population.

Et puis, l’être humain est plein de ressources…

Tous les témoignages des collaborateurs