0848 822 822

Actualités

Témoignage d'une assistante sociale, Aurélie Elenga

À l'occasion de la journée nationale de l’aide et des soins à domicile, nous avons réalisé une série de témoignages sur les métiers. Cette semaine, découvrez celui d'Aurélie Elenga, assistante sociale depuis 12 ans au CMS de Payerne. 

02f0971b-e26e-4d72-bab9-15a517b66a84


En quoi consiste votre métier en tant qu’assistante sociale?

Mon métier d’assistante sociale dans l'aide et les soins à domicile est très varié: nous sommes des généralistes du domaine social et aussi référents de situations. Nous intervenons au domicile de clients, de familles, de proches aidants atteints dans leur santé afin de les informer de leurs droits sociaux. Si besoin, nous accompagnons ces personnes dans les différentes démarches, tout en préservant leur autonomie au maximum. Nous faisons également des démarches administratives et financières spécifiques, en collaboration avec le réseau médico-social vaudois, et apportons un soutien moral auprès des personnes qui se trouvent isolées et/ou en perte d’autonomie.

Pourquoi avez-vous choisi de devenir assistante sociale?

Dès mon adolescence, je savais que je voulais travailler dans le social, pour être proche de personnes en difficultés. En plus de l’écoute, j’aime soutenir et apporter des solutions concrètes, bien évidemment selon mes possibilités.

Pourquoi avoir choisi l’aide et les soins à domicile?

Après avoir exploré plusieurs domaines tels que la toxicodépendance, l’oncologie, l’enfance dans le milieu hospitalier ou institutionnel, j’ai eu un intérêt particulier pour l’aide et les soins à domicile. En effet, ceux-ci offrent une prise en charge globale aux clients dans leur lieu de vie, tout en tenant compte de leurs ressources et de leurs besoins. Par ailleurs, la variété des situations et des problématiques correspond à ma personnalité qui aime le changement.

Qu’aimez-vous le plus dans votre métier?

Ce que j’apprécie le plus dans mon métier est le contact social, tant avec les clients que l’équipe du CMS et le réseau médico-social avec qui je collabore quotidiennement. Par ailleurs, la gestion administrative et financière de situations parfois complexes me permet de mettre à jour régulièrement mes connaissances, ce qui me motive énormément.

Selon vous, quelles sont les qualités nécessaires pour ce métier?

Je pense qu’il est important d’être une personne sociable, communicative qui aime être à l’écoute des autres. La flexibilité, la capacité d’adaptation ainsi que la maîtrise de soi et du stress sont des qualités essentielles pour travailler à domicile. 

Quel est le souvenir le plus marquant de votre carrière d’assistante sociale?

Il est difficile de donner un seul souvenir marquant durant ma carrière dans l’aide et les soins à domicile, tellement les situations sont uniques, riches et variées. Toutefois, une situation m’a particulièrement touchée. Un client veuf, âgé de plus de 85 ans, vivait dans une ferme insalubre, avec peu de chauffage et de confort, et sans entourage. Lorsque sa santé s’est péjorée, nous lui avons proposé de déménager en appartement protégé, ce qu’il a catégoriquement refusé dans un premier temps car il vivait depuis plus de 30 ans dans sa ferme. Grâce à notre prise en charge pluridisciplinaire, il a fini par accepter et nous avons pu l’accompagner dans ce changement. J’ai ensuite pu gérer avec lui son déménagement, la remise de son ancienne maison et l’emménagement dans son nouvel appartement. Ce projet a été une véritable réussite grâce à toute l’équipe et au partenariat que nous avions réussi à mettre en place avec ce client depuis plusieurs années.

Pourquoi conseilleriez-vous à quelqu’un de travailler dans l’aide et les soins à domicile?

Travailler dans l'aide et les soins à domicile plaira aux personnes qui aiment le contact social, le changement, la diversité et la complexité des situations sociales à gérer. Le rôle d’assistante sociale au CMS est très varié car il n’est pas que social, mais aussi médical puisque nous travaillons en équipe pluridisciplinaire, faisant de cette activité un métier passionnant. On ne s’ennuie jamais aux soins à domicile!

Quel est le message principal en matière de prévention que vous faites passer à vos clients?

En matière de prévention, il y a beaucoup de domaines à aborder dans l’aide et les soins à domicile. Au niveau social, l’isolement social est un aspect auquel je suis très sensible. En effet, le déclin fonctionnel d’une personne peut être accéléré par l’isolement et le manque d’activités sociales, quel que soit son âge. Dans ces cas-là, notre rôle est de proposer des activités adaptées à la situation de chaque client et de l’informer des structures existantes dans notre région. L’activité sociale peut se faire à domicile ou à l’extérieur, en individuel ou en groupe: il y en a donc pour tous les goûts!